Le Club est composé de plus d'une quarantaine de jeunes de moins de 18 ans. Parmi eux se glissent 9 féminines. Ils viennent pour rencontrer des camarades, affronter des adversaires, pour le plaisir du jeu et celui d'apprendre au travers des cours ou des différentes parties.

Les jeunes sont encadrés par 3 animateurs. Les cours sont dispensés par un des entraîneurs du Club, Alexandre Marciniak.


 

Le jeu d’échecs est un jeu millénaire qui a passionné, et passionne encore, des générations de joueurs. Contrairement aux idées reçues, apprendre les échecs est facile, et on peut commencer à jouer rapidement, pour le plaisir ou en compétition.

 

Il est reconnu que pratiquer le jeu d’échecs apporte de nombreux bienfaits aux enfants, et celui-ci est de plus en plus souvent enseigné à l’école, grâce à de nombreuses actions menées par la Fédération Française des Echecs.

 

Les bienfaits du jeu d’échecs pour votre enfant

 

Le jeu d’échecs est un jeu de réflexion qui va permettre de développer les capacités de votre enfant à se concentrer (une partie d’échecs en compétition peut durer plusieurs heures), à calculer les conséquences de ses coups et à anticiper les réponses de son adversaire.

 

Durant les parties, il sera confronté à des problèmes (comment me défendre ? Où dois-je mettre cette pièce ?) qu’il devra apprendre à analyser et à résoudre par lui-même, sans l’aide d’un adulte. Il devra ainsi faire des choix basés sur la réflexion plutôt que sur l’instinct.

 

Apprendre les combinaisons typiques, les débuts de partie habituels et les techniques pour gagner lui permettront de développer sa mémoire.

 

Pour les plus jeunes, jouer aux échecs leur apprendra la numération (si je te prends une Tour qui vaut 5 contre ce Cavalier qui vaut 3, qui a gagné le plus ?), à se repérer dans le plan (les cases de l’échiquier sont numérotées comme à la bataille navale), leur fera pratiquer l’écriture (les parties officielles doivent être notées sur une « feuille de partie »), la lecture de l’heure et la gestion du temps (chaque joueur dispose d’un temps de réflexion limité).

 

Les bienfaits pour sa relation avec les autres

 

Jouer aux échecs enseigne le respect des règles (non seulement les règles du jeu mais aussi des règles propres aux compétitions: arriver à l’heure, comment proposer le nul, éteindre son téléphone…), la politesse (serrer la main de son adversaire au début et à la fin de la partie…), le respect des autres (ne pas faire de bruit pour ne pas gêner les autres joueurs).

 

Jouer aux échecs en compétition va aussi développer la combativité et la patience (gagner une partie n’est pas toujours facile et rapide), mais aussi l’humilité, l’acceptation de la défaite et le courage et la volonté pour continuer à jouer après quelques défaites consécutives.

 

Enfin, la feuille sur laquelle votre enfant doit noter la partie sera peut-être le premier document officiel que votre enfant sera amené à signer !

 

Les bienfaits pour la relation avec ses parents

 

Beaucoup d’enfants apprennent à jouer aux échecs avec leur père ou leur grand-père, à la maison, dans le jardin ou en vacances sur la plage. Pour ma part, j’ai appris à jouer en regardant mon père et mon oncle jouer les week-ends sur le bel échiquier en marbre du salon.

 

Durant les tournois d’échecs, les enfants ont besoin du soutien de leurs parents pour les encourager, les féliciter ou les consoler. Accompagner son enfant durant une compétition enseigne également la patience à ses parents, à la fois pour attendre la fin de la partie, mais surtout pour accepter que leur petit champion ne gagne pas toujours.

 

De nombreux tournois sont organisés toute l’année dans toute la France. Décider d’y participer peut être une occasion de prendre un week-end ou une semaine de vacances et de visiter une nouvelle région !

 

Article de Jérôme du Blog "Apprendre les échecs"